logo-site
Actualités : Actus U19 Nationaux : le bilan de mi-saison

U19 Nationaux : le bilan de mi-saison

29-12-2018

Bilan_SiteFormation

En difficulté sur ce début de saison, les U19 Nationaux pointent à la quatorzième place du classement, à égalité de points avec Nancy. Quels sont les axes de progression du groupe pour la deuxième partie de l’exercice ? Le coach Sébastien Desmazeau tire le bilan et évoque ses attentes pour la suite. 

Les résultats :

« Le championnat est homogène, disputé, compact et sans répit. On court après un match référence. Les contenus ne sont pas médiocres mais sur la durée d’un match on ne tient pas la cadence. Pour preuve, avant la mi-temps on est à 8 buts encaissés… contre quatre fois plus en deuxième période. On fait souvent des séquences ou des mi-temps intéressantes mais on n’arrive pas à tenir sur un match entier, c’est ce qui nous coute des points. La première mi-temps du match face à Lyon doit nous inspirer pour la suite. Il y a aussi quelques déplacements comme celui à Fleury où les joueurs ont une attitude de combattant. Il faut arriver à imbriquer tout ça pour avoir de l’endurance sur l’intégralité d’un match et augmenter notre capacité de résistance. Quand quelque chose ne va pas, le château de carte s’écroule… Il faut mieux sentir les moments-clés des matchs et augmenter la capacité athlétique. Les résultats créent forcément un peu d’inquiétude mais ça doit les galvaniser pour la deuxième partie de saison et les rendre plus responsables. Le groupe a cinq mois d’existence, on va voir ce qu’ils ont sous le capot. »

Le groupe :

« Le groupe est composé à 50% de 2000, à 25% de 2001 et à 25% de U17. Là où on a pêché, c’est qu’on a une génération de joueurs de deuxième année qui aurait dû conduire cette équipe, soit par blessure soit par méforme ça n’a pas été le cas. Ils n’ont pas forcément su prendre la main des plus jeunes et leur montrer la voie. La dimension athlétique est vraiment supérieure à celle des U17. Les garçons ne sont pas encore développés, ils sont en phase d’apprentissage et ce n’est jamais linéaire, c’est en dents de scie. Certains sont montés en National 2, par intermittence ou de manière définitive comme Nathanaël Mbuku. C’est bien pour la formation mais pas pour la réalité comptable, où on est déficitaire. »

La progression

« Je pense qu’au fur et à mesure des mois ils vont s’étoffer, ils ont une marge de progression. Je les attends sur l’efficacité dans les deux surfaces, sur la maturité et dans l’esprit de compétition qui reste à développer. Plus on se rapproche du monde sénior, moins on est là pour faire des essais et plus pour prendre des points. Ils doivent être en capacité à montrer de la personnalité et de la persistance dans leur motivation. On doit faire progresser les joueurs individuellement dans le collectif. Sur cette première partie de saison, on a eu besoin de payer pour apprendre. Il faut que ça serve pour la suite. »

Stade de Reims U19 : 14èmes, 2 victoires, 5 nuls, 7 défaites. -13 de différence de buts.