logo-site
Actualités : Actus U17 Nationaux : le bilan de mi-saison

U17 Nationaux : le bilan de mi-saison

30-12-2018

Bilan_SiteFormation

 

A la tête des U17 Nationaux, Corentin Bataille revient sur la première partie de saison des Rouge et Blanc qui pointent pour l’instant à la huitième place avec un bilan plutôt équilibré. Le seul regret du coach stadiste concerne le match à Villers-lès-Nancy, une défaite dont les jeunes rémois ont su tirer une leçon pour progresser… Explications. 

Les résultats

« La seule grosse déception de ce début de saison est le match à Villers-lès-Nancy, car on est le seul club qu’ils ont battu. On a marqué tôt dans la rencontre, derrière on a peut-être cru que ce serait facile et on a totalement déjoué. Je m’attendais à autre chose des garçons. Maintenant, ça a sûrement eu un effet bénéfique pour la suite. On a progressé, notamment dans les aspects défensifs et dans l’engagement qu’on peut mettre. Il y a eu quelques victoires d’affilée très convaincantes lorsqu’on a enchaîné Epinal, Brétigny et Aubervilliers. Je dirais qu’il y a eu trois phases : une première assez irrégulière, une deuxième très positive et une troisième où les garçons qui avaient donné satisfaction sont montés en U19, ce qui fait qu’on a manqué d’armes pour faire jeu égal avec les grosses équipes, notamment sur le plan athlétique. Mais c’est une satisfaction et une bonne chose pour la formation de finir ce trimestre avec une équipe très jeune. »

Points forts/faibles

«  Le gros point fort de cette équipe c’est qu’ils se connaissent bien, on a une génération locale qui est au centre de formation depuis des années. Mais c‘est aussi la première année où ils ne jouent pas toujours et, parfois, ils ont du mal à accepter d’avoir un temps de jeu réduit, d’être remplaçant. Ca fait partie de l’apprentissage du haut niveau, ils doivent intégrer ça pour que le groupe soit encore plus fort. Dans le contenu, j’ai beaucoup aimé la première mi-temps aux Gobelins, avec une équipe très jeune et un adversaire athlétique. Dans le défendre ensemble et le jouer ensemble on a fait de très bonne choses, en deuxième période on a souffert face à la puissance de notre adversaire. C’était une vraie opposition de style mais ce que j’ai vu m’a plu, par rapport à nos caractéristiques et dans un environnement difficile. »

L’évolution du groupe

« Je m’attendais peut-être à mieux au départ, car je pense qu’on peut faire mieux, mais vu les passerelles avec les U19 Nationaux le classement logique. Quand tu alimentes l’équipe au-dessus avec tes meilleurs éléments, forcément c’est un peu plus difficile. Sur les derniers matchs, on jouait avec pratiquement 50% de joueurs de première année. Il faut aussi savoir accepter de perdre des matchs si on a cette politique de faire avancer les garçons et de les amener un peu plus haut. Ce n’est pas toujours facile le dimanche mais il faut l’accepter. L’objectif est de se maintenir le plus vite possible et de faire progresser les joueurs. Sur la deuxième partie de saison on a demandé pas mal de choses, dont le fait d’être plus constants dans la performance, que ce soit de manière individuelle ou collective. C’est un plaisir d’être au quotidien avec ces garçons mais c’est une catéogrie qui requiert beaucoup d’énergie et une attention quotidienne car c’est l’âge de l’inconstance. »

Stade de Reims : 8èmes, 18 points. 5 victoires, 3 nuls, 6 défaites. +11 de différence de buts.