logo-site
Actualités : Actus La préparation physique, une des clés du succès

La préparation physique, une des clés du succès

21-08-2015

BD6C5168
Bientôt la reprise des championnats pour les équipes de la formation du Stade de Reims. L’occasion pour Benjamin Lebrun, préparateur physique du groupe élite et des féminines, de faire le point sur l’état de forme des troupes…

Benjamin, quels sont selon toi les ingrédients pour une reprise sportive optimale ?
« Cela passe d’abord par un travail à réaliser en autonomie avant le retour sur les terrains d’entraînement. Ça nous permet de maintenir les joueurs en activité avant de les conduire vers les exigences de la saison. Grâce à cette première base, nous pouvons enchaîner sur des séances plus ciblées : l’aérobie, le renforcement musculaire, la vitesse, la coordination, la prévention musculaire ou encore la proprioception.»

Comment s’est passée la reprise pour les joueurs issus de la formation rémoise ? As-tu la même trame de préparation pour les catégories dont tu t’occupes ou est-ce du sur-mesure ?
« Notre centre de formation est constitué du « groupe formation » géré sur le plan de la préparation physique par Thomas Mathieu, et du « groupe élite » dont je m’occupe (U19 et équipe réserve). Notre travail est d’adapter les programmes et les charges de travail en fonction des catégories d’âges et des groupes d’entraînement.»

« Apporter des prérequis physiques et athlétiques pour être performants »

Sur quels critères vous basez-vous pour constituer les groupes de travail ?
« On le fait en fonction de l’âge mais aussi du vécu du joueur. Par exemple, on ne travaille pas de la même manière avec un joueur qui vient de rejoindre le centre. Les groupes sont constitués par niveau physique, technique ou technico-tactique, pour s’adapter au mieux aux attentes des joueurs. On essaie vraiment d’apporter des programmes les plus individualisés possibles. »

La préparation des féminines a débuté, comment juges-tu la reprise de l’effectif ? Quelles sont les exigences de la Division 2 féminine ?
« C’est ma première saison en tant que préparateur physique des féminines et je remarque que les exigences sont différentes. Avec Florent et Amaury, les entraîneurs, on hérite d’un groupe qui vient de monter en D2, ce qui implique que le niveau s’intensifie. Il va falloir s’adapter et élever nos attentes à travers nos exercices pour que les filles puissent répondre au défi de la deuxième division. »

Enfin, les U19 Nationaux ont été sacrés champions de France lors du précèdent exercice. Certains joueurs accèdent à l’étage supérieur, que penses-tu de leur évolution ?
« Cette jeune génération, qui évolue cette saison en réserve ou avec les pros, est passée d’un football de jeunes à un football d’adultes. Certains aspects changent, cela demande plus de qualités athlétiques et les jeunes doivent faire face à des adversaires qui ont plus d’expérience. C’est notre rôle de leur apporter des prérequis physiques et athlétiques pour être performants au plus haut niveau. »