logo-site
Actualités : Actus Des buts et un nul pour la réserve face à Arras

Des buts et un nul pour la réserve face à Arras

26-08-2017

IMG_0412 2

Cueillis à froid en début de rencontre par Arras, les Rémois ont été menés deux fois au score et ont su réagir pour finalement prendre le point du match nul (3-3) grâce à des buts de Mathieu Cafaro, Rémi Oudin et Mohammed Nejjari. 

Après la défaite concédée le week-end dernier à l’extérieur, Jérôme Monier souhaitait plus de rigueur défensive de la part de son groupe pour la réception d’Arras. Mais la rencontre ne débute pas de la meilleure des façons avec l’ouverture du score des visiteurs après seulement sept minutes de jeu (7ème, 0-1). Le SDR réagit sur une action partie d’une touche où Rémi Oudin et Mohammed Nejjari sollicitent le portier adverse (11ème). Trois minutes plus tard, le milieu de terrain offre l’égalisation aux siens sur un coup-franc direct qui trouve le petit filet opposé (14ème, 1-1). Arras tente de riposter mais la frappe ras de terre d’Ait Bouhou est trop croisée et passe à côté des montants (28ème). Au retour des vestiaires, Rémi Oudin, auteur d’un doublé le week-end dernier face à Fleury, y va de son but et donne l’avantage aux Rémois (55ème, 2-1).

Troisième but cette saison pour Rémi Oudin, deuxième pour Mathieu Cafaro

Malheureusement, les Rouge et Blanc encaissent coup sur coup deux buts dans la foulée (61ème et 64ème) ce qui permet aux visiteurs de repasser devant au tableau d’affichage. Dumortier oblige alors Judicaël Boizart à s’étendre pour détourner un ballon piqué qui prenait la direction des filets (67ème). Mais les Rémois ne sont pas en reste avec un centre tendu d’Aouladzian (entré en jeu à la place de Virgile Piechocki victime d’une contracture) repoussé par le portier. Hendrick Cakin, bien placé, récupère et centre pour Andrew Jung dont la frappe fuit le cadre. C’est finalement Mohammed Nejjari qui offre l’égalisation aux Stadistes à un quart d’heure du terme (76ème, 3-3). La fin de la rencontre est un peu plus désorganisée et aurait rapidement pu basculer dans un sens ou dans l’autre mais le score en reste là. Prochain rendez-vous le 02 septembre à Drancy.

IMG_0360 2

Jérôme Monier : « On avait surtout mis l’accent sur l’animation défensive cette semaine, avec l’idée de beaucoup plus travailler en bloc équipe, d’être plus compact, plus solide. Mlaheureusement ce soir on prend encore trois buts dont deux sur coups de pied arrêtés. On sait qu’on a un déficit de taille par rapport à la plupart des équipes du championnat mais il faut qu’on arrive à compenser ça. On est organisés en zone donc il faut attaquer les ballons, ne pas subir les trajectoires, faire moins de fautes aussi à l’approche de nos 16 mètres parce que l’on rend des ballons à l’adversaire. Ce sont des petits détails qui ont leur importance. Je retiens aussi que les garçons ont été menés au score deux fois et qu’ils ont réussi à revenir à chaque fois, ce sont des vertus qu’il faut garder absolument. On a aussi cette capacité à marquer des buts mais on en prend beaucoup trop. Il faut qu’on arrive à solidifier l’ensemble. Il y avait beaucoup de changements avec une charnière centrale inédite notamment, pour l’instant on n’a pas cette stabilité qui nous permettrait de passer des matchs un peu plus tranquilles. Ce qui est positif, c’est que des joueurs qui n’avaient pas débuté ont fait un match intéressant, comme Kenan Mulalic, Josselyn Petel ou encore Mohammed Nejjari. Mon rôle est de créer de l’émulation au sein de cet effectif et de récompenser les joueurs avec du temps de jeu. Quand on peut marquer 2 ou 3 buts à chaque matchs ça aussi c’est très positif. On a encore Rémi (Oudin) qui marque, c’est un joueur de stats qui est parvenu à convertir le peu d’occasions qu’il a eues. Mohammed Nejjari a aussi été intéressant pour son premier match et, sur quelques situations, on aurait pu creuser l’écart si on avait mieux géré. On doit progresser dans la maturité : les joueurs doivent gérer leurs émotions en fonction de l’évolution du match. C’est important d’avoir des relais sur le terrain pour leur faire comprendre qu’il ne faut pas se désorganiser, quel que soit le scénario d’un match, qu’on soit mené ou qu’on mène au score.  »

Stade de Reims 3-3 Arras FA
Stade Louis Blériot
Buteurs pour le SDR : Cafaro, Oudin, Nejjari.
Le 11 rémois : Boizart, Cakin, Petel, Roche, Vallier, Perrin, Cafaro, Nejjari, Mulalic, Piechocki, Oudin.