logo-site
Actualités : Actus Amiens-SDR (1-0) : « Un mode d'ordre, persévérer »

Amiens-SDR (1-0) : « Un mode d’ordre, persévérer »

02-12-2017

th-5855

En difficulté depuis plusieurs matchs, les Rémois se déplaçaient à Amiens avec l’envie d’enrayer la spirale de résultats négatifs. Au terme d’une rencontre équilibrée, ils s’inclinent finalement sur coup de pied arrêté. Mais l’état d’esprit est bien là et les joueurs ne lâchent pas.

Auteurs d’une première mi-temps très cohérente, les Rémois entrent bien dans le match. En face, Amiens tente de prendre la profondeur et de jouer dans le dos de la défense rouge et blanche qui veille. « On a bien contrôlé leurs éléments offensifs et, de notre côté, on se procure beaucoup de situations sur des centres mais on manque de présence devant le but et de justesse », analyse Jérôme Monier. Sur un centre de Steve Shamal, Virgile Piechocki frôle ainsi le cadre au deuxième poteau… En seconde mi-temps, les Rémois se procurent deux occasions majeures, dont une par Yohan Roche dont la tentative est repoussée sur sa ligne par le portier adverse ! Les deux équipes sont bien en place tactiquement, Nicolas Lemaître sauve les siens sur un un contre un mais doit céder sur coup de pied arrêté (1-0, 77ème).

« On peut faire mieux, notamment dans la finition, mais j’ai vu une équipe qui fait des efforts, qui n’a jamais lâché et des joueurs qui se sont encouragés. Dans la période qu’on traverse, c’est un signe positif »

Les Stadistes poussent dans le dernier quart d’heure et font preuve de beaucoup de solidarité mais ne parviennent pas à trouver la faille. « Dans le jeu et l’état d’esprit c’était un match très intéressant », explique le coach, « On peut faire mieux, notamment dans la finition, mais j’ai vu une équipe qui fait des efforts, qui n’a jamais lâché et des joueurs qui se sont encouragés. Dans la période qu’on traverse, c’est un signe positif ». En effet, si les Rémois n’ont pas enrayé la spirale négative, l’état d’esprit est bien là. « Un match nul aurait été logique par rapport au contenu proposé par les deux équipes. Les joueurs sont déçus car ils ne sont pas récompensés de leurs efforts, on est parfois un peu tendres et on souffre physiquement, mais on ne renonce pas. Le mot d’ordre c’est persévérer », conclut Jérôme Monier.

AC Amiens – Stade de Reims (1-0)
Mi-temps : 0-0.
Le 11 rémois : Lemaître – Cakin, Roche, Bouhours, Vallier – Piechocki, Perrin, Aouladzian, Shamal – Penneteau, Jung.